Face au coronavirus, un effort œcuménique pour protéger la vie.

publié le 22 mars 2020 à 13:20 par Président ACOS   [ mis à jour : 22 mars 2020 à 13:26 ]

22-03-2020 - Le Conseil œcuménique des Églises diffuse un message pour encourager la lutte contre l’épidémie de coronavirus.

«Faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour protéger la vie», afin que tous puissent l'avoir en abondance comme le Seigneur le veut. Tel est l'appel urgent lancé par Olav Tveit et Agnes Abuom, respectivement secrétaire général et modératrice du Comité central du Conseil œcuménique des Eglises (COE), dans une lettre adressée à tous ses membres sur l'urgence actuelle du coronavirus.

«Prier et travailler pour la justice et la paix, c'est aussi prier et travailler pour la santé», peut-on lire dans la lettre. «Nous pouvons et devons briser la chaîne de transmission du virus». Cela implique «le strict respect des mesures, des limites et des conseils des autorités sanitaires et s'appuie sur les connaissances scientifiques fiables fournies par l'Organisation mondiale de la santé».

«À un moment comme celui-ci, les communautés religieuses peuvent agir sur différents fronts en défendant la solidarité, la responsabilité, la sagesse et la sollicitude», écrivent les deux dirigeants, rappelant notamment la situation dramatique de tous ceux qui, par leur isolement, risquent de perdre leurs moyens de subsistance et de ceux qui, en raison de conditions de vie déjà précaires, n'ont pas la possibilité de respecter les distances de sécurité.

Pas de réunion physique mais l’union dans la prière

La contribution des communautés chrétiennes est fondamentale : «Pour nous, il est important de nous unir dans la prière et dans notre fraternité chrétienne, mais en ce moment de crise, par amour les uns pour les autres et pour notre prochain, nous ne devons pas nous réunir, nous toucher ou nous embrasser», ont souligné les dirigeants du COE. Au contraire, nous sommes appelés aujourd'hui à toucher le cœur de l'autre, avec ce que nous disons, partageons et faisons et ne faisons pas pour protéger la vie que Dieu aime tant. Inspirés par cet amour, nous devons adapter nos cultes et notre communauté fraternelle aux besoins de cette période de pandémie pour éviter le risque de devenir des sources de contagion au lieu de la grâce. D'où la vive exhortation à suivre les conseils et les recommandations pratiques des autorités sanitaires pour protéger les personnes, mesures que de nombreuses Églises locales, ainsi que le COE lui-même à Genève, prennent déjà.  

Le COE adresse donc des paroles d'encouragement à toutes les Églises du monde qui se sont engagées à faire face à la crise sanitaire, en veillant à ce que toutes aient «la vie en abondance» et concluent par les paroles de Saint Paul dans la première lettre aux Corinthiens : «Il reste donc ces trois choses : la foi, l'espérance et la charité ; mais la plus grande d'entre elles est la charité» (1 Co 13,13).

Face à la propagation rapide du Coronavirus dans de nombreux pays, le Conseil œcuménique des Eglises a lancé sur son site Internet la page spéciale "Faire face au Coronavirus" avec des informations actualisées sur la situation, les recommandations de l'OMS, des suggestions de prières et des initiatives prises par le COE lui-même et les Églises locales.