Une rencontre panorthodoxe consacrée à la situation en Ukraine se tiendra à Amman.

publié le 20 févr. 2020 à 12:18 par Président ACOS   [ mis à jour : 20 févr. 2020 à 12:26 ]

20-02-2020 - Selon les informations du site grec Romfea, certains primats d’Églises orthodoxes locales se rendront à la rencontre panorthodoxe organisée par le patriarche de Jérusalem Théophile. L’initiative du patriarche de Jérusalem, malgré le fait qu’elle n’ait pas rencontré beaucoup de réponses favorables, a été acceptée par certains primats qui sont disposés à venir à Amman. Le primat de l’Église de Jérusalem, par cette initiative, a souligné sa préoccupation pour le maintien de l’unité au sein de l’Église orthodoxe. Le métropolite de Volokolamsk Hilarion, qui s’exprimait hier devant les journalistes à Rome, a mentionné que le patriarche Cyrille se rendrait en Jordanie. Le métropolite Hilarion a également révélé que le patriarche de Jérusalem avait envoyé une deuxième lettre invitant à nouveau les primats à participer à la rencontre.

Commentant le refus du patriarche œcuménique Bartholomée d’y participer, le métropolite Hilarion a souligné que « le patriarche Bartholomée ne montre aucun désir de résoudre le problème qu’il avait créé lui-même, tout en s’efforçant de convaincre les Églises à reconnaître son iniquité ». Selon les renseignements de Romfea, la date de la rencontre aurait été fixée au 25 février. Au sujet des bruits selon lesquels le ministère grec des Affaires étrangères créerait des obstacles à l’initiative du patriarche Théophile, des responsables du ministère soulignent qu’il n’y a rien de semblable, étant donné que cette institution se tient à l’écart des problèmes ecclésiastiques.

De son côté, l’agence russe Ria-Novostimentionne que l’initiative du patriarche Théophile est soutenue officiellement par l’Église orthodoxe russe et l’Église des Terres tchèques et de Slovaquie, et que le patriarche d’Antioche Jean a répondu positivement à l’invitation. Pour leur part, les primats des Églises de Constantinople, Grèce, Chypre et Albanie ont déclaré qu’ils ne se rendraient pas à Amman. Selon eux, la convocation de telles manifestations constituent le privilège exclusif du patriarche de Constantinople.

Source : Sources : Romfea (dont photographie, le patriarche russe Cyrille avec le patriarche Théophile), Ria-Novosti - Traduit par orthodoxie.com