Conseil pontifical pour la promotion de l'unité des chrétiens.

publié le 17 déc. 2019, 22:41 par Président ACOS   [ mis à jour : 17 déc. 2019, 22:41 ]

HISTOIRE

L’origine du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens est étroitement liée au Concile Vatican II. Le Pape Jean XXIII désirait que l’engagement de l’Église catholique dans le mouvement œcuménique fût l’un des buts principaux du Concile. C’est pourquoi, le 5 juin 1960, il créa un Secrétariat pour la promotion de l’unité des chrétiens comme l’une des commissions préparatoires au Concile et nomma comme premier président le Cardinal Augustin Bea. C’était le début de l’engagement officiel de l’Église catholique dans le mouvement œcuménique.

Le Secrétariat eut pour première fonction d’inviter les autres Églises et Communions mondiales à envoyer des observateurs au Concile Vatican II. Par la suite, et ceci dès les premières semaines du Concile (1962), le Pape Jean XXIII décida de placer le Secrétariat sur un pied d’égalité avec les autres commissions conciliaires. Le Secrétariat prépara et présenta alors au Concile les documents sur l’œcuménisme (Unitatis redintegratio), les religions non chrétiennes (Nostra ætate), la liberté religieuse (Dignitatis humanæ) et, en lien avec la Commission doctrinale, la Constitution dogmatique sur la Révélation divine (Dei Verbum).

En 1963, le Saint-Père précisa que le Secrétariat serait composé de deux sections chargées respectivement des relations avec les Églises orthodoxes et les Églises orientales orthodoxes d’une part et, d’autre part, avec les Églises et Communautés ecclésiales d’Occident.

En 1966, le Concile étant achevé, le Pape Paul VI confirma le Secrétariat pour la promotion de l’unité des chrétiens comme organe permanent du Saint-Siège.

Le Cardinal Bea le présida jusqu’à sa mort en 1968. En 1969, le Cardinal Johannes Willebrands fut désigné pour lui succéder. Vingt ans plus tard, il se retirait et devenait président émérite ; le Cardinal Edward Idris Cassidy fut alors nommé président de ce dicastère. En 2001, le Cardinal Walter Kasper devint à son tour président. Le Cardinal Kurt Koch lui a succédé en 2010.

C’est par la Constitution apostolique Pastor Bonus du 28 juin 1988 que le Pape Jean-Paul II transforma le Secrétariat en Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens (CPPUC).

Lire la suite à la source.

Bibliographie : Conseil Pontifical pour la promotion de l’Unité des chrétiens. Directoire pour l’application des principes et des normes sur l’œcuménisme. Paris, Cerf, 1994.